protection2_edited.jpg

La protection des ressources

Beaucoup de choses peuvent être considérées comme une ressource par votre chien.

Certaines sont communes comme la nourriture, le jouet, l’os,… et d’autres moins, un mouchoir trouvé dans la rue, un trou fait dans le sol,…

Vous-même pouvez également être considéré comme une ressource pour votre chien.

Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que la protection de ressources est un comportement normal chez le chien, c’est inscrit dans son code génétique, c’est ce qui lui a permis de survivre dans un monde sauvage pendant des siècles.

Comprenez bien que votre chien a vécu dans la rue, il a dû se battre pour se nourrir et n’a jamais eu la chance d’avoir un jouet ou quelqu’un qui le câline.

Le chien manifeste alors une certaine agressivité lorsqu’un humain ou un congénère s’approche d’une ressource qu’il désire garder pour lui.

Il sera donc important d’observer votre chien et de détecter les signaux d’apaisement de celui-ci !

Cela est souvent associé au mot « dominance », il n’en est rien !

Inutile de remettre les pendules à l’heure en vous imposant comme le chef et en grondant votre animal lorsqu’il tente de protéger son bien ! Cela le conduirait à accentuer le comportement indésirable que vous tentez de faire disparaître.

La meilleure méthode consiste à faire du donnant/donnant, une friandise par exemple en échange de sa ressource. (Mettez la friandise au sol dans ce cas, ne lui donnez pas à la main)

Mettez plusieurs friandises au sol en faisant un petit chemin si vous souhaitez l’éloigner de sa ressource.


Astuces supplémentaires pour prévenir la protection de ressource


  • Séparez vos chiens le temps du repas et gardez-les à l’œil

  • Ne jamais retirer sa gamelle ou autre nourriture donnée

  • Reprendre un objet doit toujours mener à une conséquence positive pour votre chien

  • Soyez constant ! Si vous autorisez votre chien à monter sur le canapé par moment et d’autres fois non, le canapé pourrait devenir une ressource à défendre ! En revanche, apprenez à votre chien à descendre avec des friandises. Il associera la descente du canapé à quelque chose de positif et il descendra plus facilement quand ça sera nécessaire.

  • Montrez lui que vous n’êtes pas une menace, laissez le tranquille avec son jouet

  • Si votre chien montre des gros signes d’agressivité, faites appel à un professionnel en méthodes positives, ne laissez surtout pas un mauvais comportement s’installer.